EDUCATION
Comment vaincre le stress du baccalauréat en 5 secrets !
16 juillet 2018
PAR SOCIAL CHANGE FACTORY
Défiler pour plus d'information

L'HISTOIRE CONTINUE

Savais-tu que quelques jours de stress suffisent largement pour paralyser le fonctionnement de l'hippocampe ?

Naturellement, tu te demandes ce qu’est l’hippocampe. Du calme !

En réalité, l'hippocampe est une structure du cerveau liée au raisonnement et à la mémoire. Il contient des récepteurs qui le rendent particulièrement vulnérable au stress.

A quelques jours du Baccalauréat, la pression est au rendez-vous. Et la chaleur qui vient avec n’arrange pas forcément les choses. Mais, si ça peut te rassurer, stresser dans ces situations est tout à fait normal. C’est une preuve que tu es conscient de l’importance des échéances qui t’attendent. Tout réside dans la gestion que tu en fais.

Dans cet article nous te donnons 5 secrets simples pour y arriver.

  1. Garder le contrôle

Les examens sont incontestablement un facteur « stressant ». Il est facile de perdre le contrôle surtout si tu n’as pas une idée claire de là où tu en es. En ce sens, un vrai bilan de ce que tu maîtrises déjà et ce qu’il te reste est nécessaire. Ça ne sert absolument à rien de s’affoler si jamais tu découvres que tu n’avais pas réviser 1 ou 2 chapitres.

Sans contrôle, tu n’as aucune emprise sur la préparation de tes examens. Tu deviens alors vulnérable et tu t’expose à subir tous les aléas liés au stress.

La révision et les examens sont déjà assez difficiles. N’y ajoute pas le fait de n’avoir aucun contrôle sur toi-même.

Fermer les yeux et respirer profooooooooooooondément, mâcher un chewing-gum, faire les cent pas…bref, trouve vite la technique qui te convient.

  1. La pause s’impose

Au bout de 2 heures passées sur une matière, une pause s’impose. Pendant ces 2 heures, il est généralement conseillé de faire une révision du cours (exemple 1 chapitre) + un exercice d'application. Dans le cas contraire, ta capacité à mémoriser peut amoindrir naturellement et c’est parfaitement normal. Pas de panique, tu n’es pas devenu moins intelligent. Il te faut juste une PAUSE.

Sortir prendre l’air, appeler un ami à l’humour avéré, s’offrir un épisode de série drôle… ne te fera pas de mal. Ton planning de révision doit être AÉRÉ. Toutefois, ATTENTION à la procrastination (tendance à remettre après, demain ou jamais la révision) ! Stay focus !

  1. 1, 2, 3... soleil

Marche, étirements, football, natation, basketball… l’un des alliés infaillibles contre le stress reste le sport. Certaines études ont même révélé que ceux qui font une activité physique régulière obtiennent un meilleur résultat aux examens. Donc, si tu es sportif (ve) ce n’est pas le moment d’arrêter. Et si tu n’en étais pas un, bon il va falloir commencer les pompes ;)

Trouver des moments pour te vider des énergies négatives accumulées est aussi important que les révisions. Alors ne t’en prive pas !

Si tu n’habites pas loin d’une plage, ce serait bien d’aller humer l’air et laisser la brise te bercer.

  1. Eviter les personnes négatives

Décourageant et Plaignant. Critiqueur et Blâmeur. On a tous dans notre environnement cette personne à la critique facile et dont les mots ne sont pas particulièrement rassurants. Les émotions négatives occasionnées par les complaintes et les dénigrements peuvent paralyser ton bien-être. Aussi, il est de notoriété publique que ta productivité dépend de ton humeur. Plus tu es joyeux, plus tu es productif.

En cette période importante pour ton futur, tu as besoin d’ondes positives. Entoure-toi de gens qui t’encouragent ! Ceux qui stimulent ta créativité. Et si jamais tu as du mal à en trouver, sois cette personne. Regarde-toi dans un miroir et dis-toi « Je suis un champion » !

  1. Dodo. Si tu dors, ta mémoire sera plus utile !

Si tu veux augmenter ta concentration, améliorer ta proactivité, booster ton énergie, bref, te faire du bien, il n’y a pas de secret : Tu dois dormir bien !

En moyenne, il est conseillé 7 à 8 heures de sommeil par jour. C’est-à-dire, sur les 24 heures de la journée, 1/3 doit y être consacré. Oui ! On a compris que tu dois réviser au maximum, que tu es même en retard sur ton planning... Toutefois, tes heures de sommeil doivent être considérées comme sacrées. Tu n’as pas à culpabiliser ; DORMIR FAIT PARTIE DE LA RÉVISION.

Tu es U-Reporter… casse la baraque ! Bonne révision !